Un été show Eglise Saint-Jean Bosco

Aujourd'hui Chambéry

12°

Demain Chambéry

Vendredi Chambéry

Samedi Chambéry

Site et monument historiques

Eglise Saint-Jean Bosco

Eglise cylindrique construite en 1956 sur les plans de Pierre Jomain. Remarquable voûte sphérique composée de 60 000 fusées en céramique.

Pour le père Guérin, « l’idée était de représenter un four dans lequel le pain de Dieu devait lever. C’est pour cela que la voûte a d’ailleurs été recouverte de briques. »
Le caractère de l’édifice est essentiellement donné par la nature des matériaux choisis : pierre rude de la Balme, béton brut de décoffrage, céramique apparente des fusées, chêne sans mouluration, vitrages à joints vifs, portes en glace trempée.
La grande originalité de l’édifice réside dans la couverture, constituée d’une calotte sphérique aplatie portée par une couronne ajourée. Sur un coffrage en bois porté par un échafaudage métallique tubulaire, sont posées deux nappes de 60 000 fusées céramiques s’emboîtant les unes dans les autres et ayant approximativement la forme et la dimension d’une bouteille. Celles qui constituent la première couche sont là dans un but d’isolation et ne portent rien. Elles sont placées en cercles concentriques de diamètre décroissant et demeurent apparentes de l’intérieur du monument. La seconde nappe, précédée d’une chape armée, est constituée des mêmes fusées placées suivant des plans rayonnants et enrobées dans un béton fluide. Viennent ensuite, une seconde chape armée, puis une étanchéité constituée de bandes plastiques collées. Le procédé, loin d’être nouveau, mérite mention, car ce serait sa plus grande application dans le monde. L’éclairage est assuré par les jours étroits et hauts ménagés dans l’enveloppe cylindrique (vitraux de René Maria Burlet, en dalles de verre sur le thème des poissons - 1974) et l’oculus qui perce le sommet de la calotte. Cette église demeure aujourd’hui inachevée, puisque le clocher (une lame aiguë de 30m) n’a jamais été réalisé.